AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > Outils de l’élève en élémentaire > Un usage modéré et raisonné est fait des fiches photocopiées (Internet ou (...)

Un usage modéré et raisonné est fait des fiches photocopiées (Internet ou divers fichiers)

L’élève écrit régulièrement et progressivement de plus en plus.

Il est important d’entraîner progressivement les élèves à bien présenter et organiser leurs traces écrites. C’est parce qu’ils seront habitués à écrire beaucoup et à respecter les règles de présentation qu’ils le feront progressivement sans difficulté. C’est d’autant plus important qu’en sixième, ils devront être très autonomes de ce point de vue. Un élève écrivant lentement et présentant mal ses traces se retrouvera immanquablement en difficulté au collège.

Outre que l’usage de fiches polycopiées ne permet pas aux élèves d’apprendre progressivement à bien présenter leurs traces écrites, d’autres écueils sont à souligner :

  • Les fiches polycopiées sont souvent issues de sites différents et donnent l’impression d’un manque de cohérence et de continuité dans les apprentissages. On s’interrogera également sur les sites retenus car ils sont loin de se valoir tous....
  • Se retrouver dans l’espace de la fiche polycopiée pour remplir « des trous sur des pointillés » peut contribuer à éloigner l’élève du sens et de l’intérêt de la tâche à réaliser. Lors des corrections, il est souvent mobilisé sur le fait de bien écrire au bon endroit pour ne pas se tromper. Il accorde alors peu de son temps à apprendre et comprendre...
  • Lorsqu’il complète une fiche, il est assez rarement en situation d’écrire des phrases complètes, ce qui est important pour l’habituer à bien formaliser sa pensée.

Pour toutes ses raisons, l’usage des fiches polycopiées doit être modéré et raisonné.