AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > Outils de l’élève en élémentaire > Les affichages référentiels sont fonctionnels et évolutifs. Les élèves se sont (...)

Les affichages référentiels sont fonctionnels et évolutifs. Les élèves se sont appropriés et utilisent les outils de la classe à bon escient

Les affichages doivent être évolutifs en fonction des apprentissages. Ceux que l’on appelle « référentiels » sont faits avec les élèves au fur et à mesure des apprentissages. Ils doivent être clairs et visibles par tous.

En général, tous les affichages utiles aux élèves sont placés de part et d’autre du tableau.

Conseils :

  • éviter les affiches avec des écritures trop petites qui seront peu lisibles pour les élèves au fond de la classe.
  • éviter les couleurs trop nombreuses et peu visibles.
  • éviter les affiches qui contiennent beaucoup d’écrit. Un exemple vaut souvent mieux que la règle in extenso. (Ex : il va à la plage # il a mal à la tête - ces deux phrases seront plus pertinentes que les explications concernant la nature de préposition du premier « a » et la nature de verbe conjugué au présent du deuxième).
  • faire élaborer les règles par les élèves après la découverte de celle-ci (dictée à l’adulte, reformulation collective). Faire choisir aux élèves l’exemple qui sera affiché et qui est pour eux plus « parlant ».
  • une fois la règle connue de tous, elle est remplacée par une autre ou enlevée (mais cela n’empêche pas d’y faire référence : « souviens-toi des phrases il va à la plage et il a mal à la tête »).
  • éviter les fiches récupérées d’une année sur l’autre, les exemples d’affichage trouvés sur le net, l’affiche copiée dans la classe d’un collègue.

Les élèves doivent s’approprier ces affichages en les élaborant collectivement tout d’abord puis en les utilisant dans des situations concrètes (production d’écrit, situations problèmes en mathématiques, travail de recherche en histoire, etc.).

En ce qui concerne les outils de la classe, après quelques jours de classe, les élèves doivent savoir quel est l’usage spécifique à chaque support (cahier, porte-vues, classeur, etc.), si ce dernier sera visé ou corrigé par l’enseignant, s’il est utilisé pour s’entraîner, pour réfléchir, pour institutionnaliser les savoirs, ... De même, l’usage du dictionnaire, du Bescherelle, du cahier de règle se fera progressivement sans l’autorité de l’enseignant.

Une fois cette appropriation faite, l’élève sera autonome et n’aura plus besoin que l’enseignant lui donne des consignes sur le support et les outils d’aide à utiliser.