AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > Préparation > Le cahier journal

Le cahier journal

Le cahier journal est l’outil de préparation de la classe le plus opérationnel.

C’est à la fois un outil d’anticipation, un outil auquel l’enseignant se réfère in situ dans la classe, une mémoire des contenus des apprentissages mis en place et un élément de réflexivité sur la pratique de l’enseignant.

La forme du cahier journal  : il peut être écrit manuellement sur un cahier, sur un document numérique ou élaboré à l’aide d’un logiciel spécifique (OneClick par ex.). Il n’y a pas de règle institutionnelle qui détermine la forme que le cahier journal doit prendre. Nous conseillons néanmoins une version numérique qui permet de prédéfinir un cadre en lien avec l’emploi du temps.

Le contenu du cahier journal  : il est rempli quotidiennement en amont (la veille pour le lendemain en règle générale) et contient :

  • Les horaires et la durée des séances de la journée
  • L’objectif d’apprentissage défini en lien avec une des compétences du programme pour chaque séance
  • Les modalités d’organisation de la classe dans les séances (individuel, binôme, groupe)
  • Le domaine, la discipline pour chaque séance
  • Le déroulement, le contenu de la séance ou la référence à une fiche de préparation annexe ou un guide pédagogique existant

N.B. : dans le cas où la séance n’a pas donné lieu à une fiche de préparation, les consignes données en classe aux élèves doivent être écrites et mises en exergue.
* Les modalités de différenciation retenues pour chaque séance (travaux en plus pour les élèves rapides, aides pour les élèves en difficulté, dispositifs spécifiques à certains élèves,...)
* Le matériel à prévoir pour l’enseignant et pour les élèves (afin d’anticiper et ne pas être dépourvu au moment de la séance)

Remarque :

Pour les enseignants débutants n’ayant pas reçu de formation initiale, le cahier journal devra prioritairement contenir lors des toutes premières semaines les éléments suivants :

  • Le déroulé de la journée (contenu et durée)
  • L’objectif d’apprentissage défini en lien avec une des compétences du programme pour chaque séance.

Le cahier journal indique les modalités pédagogiques et l’objectif de chacune des séances

La formalisation de l’objectif est un acte essentiel dans la préparation de la classe. Il doit permettre à l’enseignant de passer d’une logique d’activité à une logique d’apprentissage en identifiant bien ce que les élèves vont apprendre.
Chez l’enseignant débutant, cette formalisation, si elle reste difficile, est néanmoins incontournable.

Le cahier journal anticipe sur les difficultés des élèves et sur la différenciation

Anticiper sur les difficultés des élèves, se projeter sur la séance du lendemain, prévoir l’aide et les alternatives possibles pour les élèves sont des éléments essentiels à la pratique pédagogique. Cela relève d’un exercice difficile qui demande un peu d’expérience mais l’enseignant se doit d’avoir un temps de réflexion sur cela en amont.

Le cahier journal contient des annotations a posteriori sur les réussites et les difficultés rencontrées

En termes de réflexivité, il est important de garder une trace sur le cahier journal des difficultés rencontrées par les élèves, tout comme de noter ce qui a réussi. Cela permet à l’enseignant de réguler sa pratique pédagogique.

D’autre part, comment faire de la différenciation efficace sans éléments concernant les résultats des élèves et les difficultés qu’ils peuvent avoir sur tel ou tel type de tâche ?

Ces éléments notés tout au long de la journée (ou en fin) sont des éléments qui permettront la remédiation avec les élèves.

Le cahier journal