AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > Conduite de classe > La production d’écrit est enseignée régulièrement sous différentes formes et (...)

La production d’écrit est enseignée régulièrement sous différentes formes et fait l’objet d’une progression

Qu’entend-on par régulièrement et sous différentes formes :

  • Régulièrement signifie que cet apprentissage doit être planifié sur l’emploi du temps avec à la fois des séances courtes (15-20 min) et des séances plus longues (40-45 min) pour répondre aux multiples compétences à développer.
  • Sous différentes formes signifie que la production d’écrit est enseignée à la fois de façon transversale en lien avec les autres disciplines mais fait aussi l’objet d’apprentissages spécifiques.

En maternelle, on fera de l’écrit par l’intermédiaire de la dictée à l’adulte. En élémentaire, les écrits seront simples dans un premier temps et s’étofferont au fur et à mesure de l’accroissement des compétences langagières des élèves. De nombreux types d’écrits seront étudiés et un lien étroit sera fait avec la lecture (le « texte libre » n’a que peu d’intérêt pédagogique car les compétences visées sont floues et trop larges).

Les quatre grandes fonctions de l’écrit à l’école :

  • L’écrit pour communiquer
  • L’écrit pour garder une trace, pour mémoriser
  • L’écrit pour conceptualiser, mettre en forme sa pensée
  • L’écrit pour s’exprimer, jouer avec les mots

Tous ces apprentissages devront être planifiés et faire l’objet d’une progression tant sur les contenus que sur la difficulté progressive (une progression de cycle s’impose).

Vous trouverez ci-dessous, un exemple de fonctionnement d’un jogging d’écriture en CE2 dont le déroulement est le suivant :

  • Un élève tire parmi les cartes de la semaine le thème du jour. Il le recopie au tableau.
  • Le maître choisit la contrainte du jour (à partir du plan 2) et la note au tableau, sous le thème du jour.
  • On déclenche le compte à rebours réglé sur 5 minutes.
  • Les élèves écrivent sur leur cahier d’écriture et souligne la contrainte dans leur rédaction, indiquant ainsi qu’ils l’ont respectée.
  • Au terme des 5 minutes, les élèves comptent le nombre de mots écrits et le note au bas de leur production. Ils comptent aussi le nombre de mots de la rédaction du voisin pour vérification.
  • Les volontaires peuvent lire leur rédaction à la classe.
  • le maître corrige et évalue
  • les élèves corrigent.

Prolongement/suivi :

  • Remplir une grille de suivi indiquant le nombre de mots écrits à chaque jogging
  • Réfléchir à une mise en place permettant une comparaison écriture manuscrite/écriture numérique : points forts et points faibles de chacune ? Laquelle semble la plus efficace ? En quoi ?

Pour en savoir plus :