AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > Conduite de classe > L’enseignement de l’E.D.L. s’appuie sur des activités de lecture, d’écriture ou (...)

L’enseignement de l’E.D.L. s’appuie sur des activités de lecture, d’écriture ou de maîtrise de la langue orale

« Le champ du français articule donc des activités de lecture, d’écriture et d’oral, régulières et quantitativement importantes, complétées par des activités plus spécifiques dédiées à l’étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique) qui permettent d’en comprendre le fonctionnement et d’en acquérir les règles ». (Programmes 2015)

L’orthographe, la grammaire, la conjugaison et le vocabulaire n’auraient aucun sens s’ils n’étaient étroitement liés à la compréhension de la langue et à son fonctionnement dans des textes ou dans le cadre de l’expression orale. C’est bien le sens qui prime lorsqu’on étudie le fonctionnement de la langue française. Ainsi, l’étude des homophones n’a aucun intérêt si les élèves n’y sont pas confrontés et que la règle est étudiée de façon isolée du sens qu’elle véhicule dans les écrits.

Il y a un lien indéfectible entre toutes les composantes de la langue française. Ainsi, c’est la compréhension qui devra être le vecteur de tous les apprentissages en français. À ce titre, l’étude de la langue doit correspondre à un besoin : les élèves doivent être confrontés à des situations-problèmes, manipuler la langue pour que la « règle » fasse sens.

N.B. : la règle de l’enseignant ou du manuel scolaire n’a que peu d’intérêt à l’opposé de la règle découverte par les élèves et énoncée avec leurs propres mots, copiée au tableau sous la dictée du groupe classe.

Dans la rubrique « Des outils », une séquence d’apprentissage en CE2 très intéressante et moderne sur la « Twictée », issue du Lycée Français de Djibouti. C’est l’adaptation sur Twitter des principes de la dictée négociée. Des défis orthographiques sont organisés entre classes francophones en ligne sur le réseau, les élèves utilisent aussi Twitter pour transmettre les justifications en 140 caractères et fixer ainsi les connaissances (Merci à Madame Estelle VAUXION pour son partage).

Bibliographie :

Faire de la grammaire au …. (CP au CM2) - CANOPE - Françoise Picot et M-L Pignon