AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > Conduite de classe > L’enseignant utilise régulièrement le tableau

L’enseignant utilise régulièrement le tableau

Il veille à sa lisibilité. Écriture soignée, présentation, organisation spatiale.

Le tableau est l’outil n° 1 de la classe, à la fois pour l’enseignant mais aussi pour les élèves. C’est l’outil visible par tous (il faut y veiller) et il a plusieurs fonctions. Pour n’en citer que quelques-unes : donner des informations, synthétiser, garder trace, modéliser, schématiser, permettre des essais, servir de modèle, développer un processus,...

Certaines règles doivent être respectées pour que le tableau soit efficace et ne soit pas un frein à la transmission des données et, au-delà, aux apprentissages.

Tout d’abord, il doit être organisé : on n’écrit pas tout n’importe où.

Deux questions à se poser pour permettre une bonne organisation :« à quoi cela va-t-il servir ? » et « combien de temps cela restera-t-il écrit ? ». Ce qui est « central » est en général utilisable immédiatement. C’est souvent ce qui va être écrit sur le cahier ou va servir de support pour là tâche principale. Sur les parties latérales, au recto ou au verso, il peut y avoir des informations ponctuelles notées lors d’échanges avec les élèves, mais aussi, des données qui seront pérennes pour la journée (poésie, devoirs, programme du jour,...).

C’est donc un support pour la connaissance en construction (ce n’est pas une transmission du savoir de l’enseignant vers l’élève). Ensuite, ce qui est écrit doit être lisible.

Le tableau est avant tout le support de la connaissance formalisée : ce qu’il faut retenir a posteriori des apprentissages faits par les élèves suite à une tâche donnée.

Écrire avec une écriture « académique » est indispensable à tous les niveaux de classe, l’écriture de l’enseignant doit être un modèle.

Quelques conseils : prendre du recul pour vérifier la lisibilité et les « fautes » (pour l’enseignant, erreurs pour les élèves) d’orthographe éventuelles. Effacer régulièrement ce qui ne sert plus.