AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Les observables > La différenciation > L’enseignant favorise et développe l’autonomie des élèves

L’enseignant favorise et développe l’autonomie des élèves

Utilisation des outils de la classe, gestion de ses tâches, de son temps...

Il ne faut pas confondre autonomie et travail individuel ou liberté totale. L’autonomie des élèves est une attitude à développer dès la maternelle et se définit tout autant pour un seul élève que pour plusieurs. L’autonomie dans la classe passe par un cadre bien ancré mis en place par l’enseignant dès le début de l’année.

L’élève ne peut être réellement autonome s’il ne sait pas (ou s’il doute) sur ce qu’il peut faire ou ne pas faire lors d’une activité d’apprentissage. Il doit pouvoir utiliser le dictionnaire, le Bescherelle, l’ardoise, le cahier de brouillon, les outils d’aide (cahier de règle, référentiels, sous-main, calculette, tables de multiplication, etc.), ... se lever pour aller chercher ces outils. Cela doit faire partie des autorisations pérennes connues par tous. L’accès à tout ce qui permettra aux élèves de réaliser leur tâche dans les meilleures conditions doit être facilité.

Au moment de la passation de la consigne, l’enseignant veillera à rappeler ces règles de fonctionnement qui ne nécessiteront pas l’autorisation préalable du maître pendant la tâche. Cela n’empêche nullement la sollicitation de l’enseignant qui pourra étayer, reformuler, apporter une aide ciblée afin que l’élève ne soit pas « bloqué » et puisse accomplir la tâche comme tous les autres.

Ci-dessous, des étiquettes pour construire un affichage sur les responsabilités de la classe.