AEFE | Lycées français d'Afrique

Portail Afrique

Accueil > Ressources > Porfolio des enseignants débutants > Pédagogie et didactique > Pédagogie générale > Évaluer les éléves

Évaluer les éléves

L’évaluation des acquis scolaires des élèves vise à améliorer l’efficacité des apprentissages en permettant à chaque élève d’identifier ses acquis et ses difficultés afin de pouvoir progresser.

À la rentrée scolaire 2016, les modalités d’évaluation évoluent, privilégiant une évaluation positive, simple et lisible, qui valorise les progrès, soutient la motivation et encourage les initiatives des élèves.

Quelques concepts importants :

1- Avant tout, l’enseignant évalue pour mesurer l’efficacité de son enseignement et apporter une réponse adaptée aux élèves.

2- L’évaluation ne doit pas être une finalité suivie d’un néant pédagogique.

3- Il ne sert à rien d’évaluer si cela n’est pas suivi d’une aide permettant aux élèves de progresser dans les difficultés rencontrées.

4- L’enseignant doit impérativement savoir si la tâche qu’il propose relève de l’entrainement, du renforcement ou de l’évaluation (il est incongru de traiter un exercice d’entraînement comme une évaluation en apportant une appréciation privant ainsi l’élève de toute possibilité de s’être « trompé »).

5- L’élève doit savoir en début de séance l’objectif de celle-ci (cf. expliciter les apprentissages) et doit être avisé de l’évaluation qui sera proposée a posteriori. Ainsi, il connaîtra les critères de réussite et pourra pleinement se concentrer sur les points importants à retenir.

6- Une évaluation ne doit porter que sur des objets d’apprentissages vus en classe, sur lesquels les élèves se sont entraînés et pour lesquels ils ont acquis la maîtrise (Il ne sert à rien d’évaluer immédiatement après une séance d’apprentissage).

Ainsi on peut schématiser les différentes séances préalables à l’évaluation de la façon suivante :

1- Découverte de la notion, recherche, confrontation des savoirs existants

2- Appropriation de la notion

3- Entraînement dans des situations variées ► maîtrise de la compétence

4- Renforcement de la notion, transfert des savoirs ► vers l’expertise

5- Évaluation

7- L’évaluation de fin de période ou trimestrielle pendant laquelle les élèves « planchent » sur des exercices des heures durant n’a aucune raison d’être et relève d’une pratique pédagogique d’un autre âge.

En revanche l’évaluation continue, fréquente et courte, suivie de séances d’une aide adaptée pour les élèves qui en ont besoin, revêt toute son efficacité. L’évaluation sera ainsi une démarche permettant une réelle différenciation pédagogique (cf. différenciation)